jeudi 24 décembre 2015

Impressions indiennes... # Episode 3 • Des acteurs locaux engagés

Rajasthan : Naissance d'un séjour... 

Episode 3 • Des acteurs locaux engagés

Par Patrick Wasserman (photos M. Birouste)

Autour de Jaipur...

. . . . . . . . .

Départ le matin à 8h30 pour Soda (district de Tonk) à 2h de route de Jaipur vers le Sud, accompagné à peu de choses près de la même équipe que la veille, à laquelle s'est joint le Professeur Chinmay Mehta, artiste et architecte de renom, ancien directeur de la Rajasthan State Academy of Fine Arts, ayant à son actif la conception de plusieurs constructions "ethniques", parmi lesquelles un village rajpoute traditionnel reconstitué à Jaipur : "Chokhi Dhani". Il est ami avec le Dr Renuka Pamecha, une activiste que j'avais rencontrée en 2006, à l'initiative des groupes de femmes (Self Help Groups - SHJ) dans tout le Rajasthan, et avec laquelle j'ai rendez-vous la semaine prochaine.
Le propriétaire du haveli, Narendra Singh Rajawat, que nous visitons est ici encore un personnage riche, dominant, et respecté, mais dont la moralité et l'implication politique me paraît suspecte. Son haveli et les prestations proposées, toute comme le village, et la situation géographique, sont beaucoup moins intéressantes que ce que nous avons vu hier. Dans ce village où le système économique et social s'appuie sur les activités traditionnelles de toutes les castes et les échanges inter-castes (troc), il envisage cependant de réunir les communautés pour recueillir leurs propositions d'activités pour les touristes qui participeraient aux voyages au Rajasthan avec Rencontres au bout du monde, et discuter des opportunités de développement.

Retour seul (les autres continuent les visites) à Jaipur vers 14h, puis re-départ vers 15h pour Tiloniya (district de Ajmer) et le Barefoot College, à 1h30 de Jaipur par une des meilleures "highways" du pays.
J'y retrouve Ram Karan rencontré en 2006, avec lequel j'avais repris rendez-vous. Accueil très chaleureux, et nouvelle visite rapide.

Cette institution, modèle d'intelligence dans l'organisation communautaire, crée en 1972, comprend aujourd'hui 23 "centres" affiliés dans 16 états indien. Elle a débuté en travaillant sur les questions de l'eau d'irrigation et de l'eau potable, des problèmes posés par le système des castes, et de la condition des femmes (groupes de femmes, discussions - violence, intouchabilité, tâches traditionnelles de collecte de l'eau, etc.).

Aujourd'hui, le Barefoot College a développé le soutien administratif aux populations illettrées (demande de subventions, recours administratifs, transparence dans tous les investissements, aide pour la lutte contre la corruption, pression et organisation de manifestations militantes).

Parmi les activités pratiquées ici :
- récupération des eaux de pluies et de ruissellement, filtrage, stockage (ré-alimentation de la nappe phréatique et eau potable) : pompes solaires, réservoirs ouverts ou fermés, décantation, canaux, etc. Ces technologies conçues par le Barefoot College et le savoir-faire sont exportés un peu partout en Inde.
- interventions "pédagogiques" quotidiennes dans les villages à l'aide de spectacles de théâtre et de marionnettes typiquement rajpoutes, entièrement conçus et réalisés sur place, traitant des thèmes de société posant problème : violences faites aux femmes, corruption, etc.
- fabrication de fours solaires "intelligents" (auto orientés) permettant la cuisson des aliments.




- fabrication de panneaux photovoltaïques et de différents modèles de lampes solaires (portables ou non) diffusés dans plusieurs pays d'Asie et d'Afrique (des sessions de formation à l'installation, à l'utilisation, et à la maintenance sont organisées auprès de femmes de tous ces pays invitées pour 6 mois ou plus au Barefoot College). L'ensemble du Barefoot College est alimenté par l'électricité solaire (40 KW par jour)
- centre de santé (2 médecins) et d'hospitalisation (pour l'ensemble des villageois) allopathique.
- centre informatique
- éducation nocturne, spécialement pour les jeunes filles qui travaillent aux champs pour aider leur parents dans la journée, parlements d'enfants avec de réels pouvoirs.
- artisanat : formation, fabrication, et show room (400 articles)


En outre, 9 chambres propres destinées aux visiteurs ont été aménagées.

Toutes les décisions étant prises collectivement en comité, l'acceptation de nos groupes de voyageurs doit être soumise à un comité de décision, par courrier envoyé au directeur : Mr Sanjit Roy ("Bunker"). La prochaine réunion du comité ayant lieu fin septembre, je vais rédiger et envoyer ce courrier avant mon retour en France.

A noter que chaque année le 8 mars, le Barefoot College organise la célébration de la journée internationale de la femme : env. 5000 femmes membres du Barefoot College, venues des 68 villages alentours, y sont réunies.








Nous pouvons aussi envisager des interventions de spécialistes pour participer à la formation dans des domaines précis, mais surtout d'y envoyer certains de nos partenaires et coordinateurs en stage pour y être formés eux mêmes au développement communautaire.

Retour à Jaipur vers 23h après une journée de 9h de route.

A suivre...

Aucun commentaire: