mardi 2 mai 2017

Projet "Culture d'avoine" en Mongolie

Permettre aux éleveurs de mieux appréhender les hivers dévastateurs pour leurs bêtes : c'est l'objectif du projet co-financé par Rencontres au bout du monde et par CDC Développement Solidaire en Mongolie. 



                                 Photos de Pierre Maçon, voyageur solidaire avec Rencontres au bout du monde


Cultiver de l'"Ovyos" pour éviter les pertes en cas de "Dzud"

Un "Dzud" ou "Zud" est un mot mongol désignant un hiver particulièrement enneigé pendant lequel le bétail est incapable de trouver sa nourriture à travers la neige. En cas de Dzud, un grand nombre d’animaux meurent de faim et de froid. Pour palier à cette catastrophe, il est possible de cultiver une herbe qui, une fois séchée, permet aux animaux de mieux passer l’hiver : il s’agit de« l’ovyos » (avoine). Donnée en complément des herbes séchées aux bêtes, elle les rend plus vigoureuses pour traverser ces périodes rigoureuses, plus particulièrement les printemps difficiles lorsqu'ils sont tardifs, et d'échapper ainsi à une mort certaine. En Mongolie, les dzuds et les printemps tardifs ont des conséquences désastreuses pour les éleveurs. Au delà de la tragédie potentielle qui toucherait les bêtes si leur troupeau était décimé, la survie des familles serait elle aussi en jeu.



Le périmètre du projet

Ce projet concerne les 11 familles qui reçoivent les voyageurs de Rencontres au bout du monde dans la région de Ulziit (Arkhangai). Il est réalisé sur un terrain de 10 ha, mis à disposition avec l'accord de la municipalité, soit env. 0,5 ha par famille. Le budget total est de 25 138 800 Tugrugs (soit un peu plus de 10 000 €). Une cheffe de projet a été désignée par les familles, Tuya, qui se charge de la coordination. Notre partenaire locale, Ulzii, supervise l'ensemble de l'opération. Le financement de la part de Rencontres au bout du monde et de CDC Développement Solidaire sera affecté à la fourniture et au transport des matériaux pour la construction de la clôture du terrain afin de le protéger efficacement contre l’intrusion des bêtes. Le projet est prêt à démarrer, les travaux ne vont pas tarder à commencer pour une première récolte dès cette année.



Nous souhaitons bonne chance à toute cette communauté pour la réalisation de ce beau projet !

Un projet ambitieux pour la protection des troupeaux et des familles ! A suivre...

Aucun commentaire: