mercredi 22 février 2017

Impressions Sri-Lankaises - Épisode 1 : Des ONG partenaires actives et très engagées

Il y a un an jour pour jour, Patrick Wasserman, fondateur de Rencontres au bout du monde, s'énvolait direction le Sri Lanka pour un voyage de "reconnaissance", afin de vivre le pays de l'intérieur. Patrick nous raconte son périple à travers ce pays étonnant à l'atmosphère singulière.




Lundi 22 février 2016


A peine arrivé à Colombo, nous prenons la direction du siège de Sarvodaya situé à Moratuwa, au Sud de la ville.

Sarvodaya est une organisation humaniste sri-lankaise fondée par le Dr. A. T. Ariyaratne, personnalité singalaise reconnue et incontestée de pensée gandhienne. Basée à Colombo avec des centres dans toute l'île, Sarvodaya accompagne depuis une quarantaine d'années les populations des villages avec une méthodologie très précises dans le développement de l'autonomisation. Aujourd'hui, ce sont plus de 13 000 villages qui sont concernés par ce processus. 

Le siège de Sarvodaya à Moratuwa est un ensemble de plusieurs grands bâtiments.

Nous sommes convaincus que Rencontres au bout du monde et Sarvodaya avancent dans des directions communes suite à cette visite.

Nous prenons ensuite la route pour Dambulla, après un arrêt pour un premier déjeuner typiquement sri lankais préparé dans la maison de notre chauffeur Chatura. De nombreux currys très épicés nous sont servis, accompagnés par plusieurs variétés de riz. Un vrai délice !

Nous passons la nuit à Dambulla.

Mardi 23 février 2016

Visite des temples troglodytes bouddhistes de Dambulla, situés sur une collines de 160 m de haut, dominant le paysage des alentours, où les grottes abritent des centaines de peintures et des dizaines de statues dont certaines datent du 1er siècle. avec plusieurs très grands bouddhas couchés. La vue sur la région est très belle et s'étend jusqu'au fameux rocher de Sigiriya à plus de 20 km de là. Pèlerins et touristes sont déjà nombreux. 



Nous reprenons la route vers le Nord en direction d'Anuradhapura où nous arrivons vers 14h.

Accueil au "Anuradhapura district center" de Sarvodaya par la coordinatrice du district, Chanti.


L'ensemble du centre Sarvodaya comporte plusieurs bâtiments dont des dortoirs, et un lieu d'accueil pour des personnes venues de la région Nord (Jaffna) et devant être sous dialyse à l'hôpital de Anuradhapura. Des ambulances font la navette entre le centre et cet hôpital. Des interactions sont possibles avec ces personnes qui se retrouvent là, loin de chez elles, pendant plusieurs jours par semaine.



Anuradhapura est une cité antique qui fut une capitale, s'étendant aujourd'hui autour d'un ensemble archéologique de tout premier ordre. On y trouve des temples-stupas géants, et le "Sri Maha Bodi", arbre sacré planté à partir d'un rameau de l'arbre de Bouddha à Bodgaya (Inde) il y aurait plus de 2000 ans.

Plusieurs types d'activités sont accessibles depuis ce centre : visites des nombreux temples qui parsèment la ville et ses alentours, tour des réservoirs de la ville (certains datent du IVè siècle av. JC)...

A une dizaine de km, visite d'une ferme bio à Saliyapura (Sarvodaya goweepala), rattachée au district center de Anuradhapura, en compagnie de M. Ranaweera (le manager). On y cultive sans aucun fertilisant du riz, de la noix de coco, des bananes, des citrons, des goyaves, de la noix de cajou, du jack fruit, etc. le tout au milieu d'une jungle assez dense.


Visite nocturne du Sri Maha Bodi et du gigantesque dagoba (stupa) de Ruvanvelisaya où, même à cette heure tardive, de nombreux pèlerins et religieux prient, chantent, ou se promènent.


Mercredi 24 février 2016


Nous entamons la journée par la visite d'un joli temple situé aux abords d'un réservoir, puis nous reprenons la route vers le grand port côtier de Trincomalee (env. 3 heures). Accueil et déjeuner avec l'équipe du centre de Sarvodaya situé à cet endroit.

Ce très grand centre a bénéficié il y a quelques années d'importants financements provenant des fonds "tsunami" et "d’après-guerre", mais doit aujourd'hui fonctionner avec des financements ponctuels sur des projets à durée limitée. La capacité d'hébergement du centre est très importante.

La réconciliation entre les différentes communautés (Trincomalee était un des fiefs de la résistance Tamoule, les "Tigres tamouls" du LTTE - Liberation Tigers of Tamil Ellam) est aussi un des objectifs du centre, avec l'organisation d'interactions entre ces communautés, impliquant activement leurs leaders religieux.



Ici, Sarvodaya travaille principalement sur l'insertion professionnelle de la jeune génération, souvent enfants de pêcheurs ou d’agriculteurs, toutes communautés confondues, et des formations de plusieurs mois sont organisées dans des domaines aussi divers que l'hôtellerie, la mécanique, la menuiserie aluminium,…

Visite d'une agence de la "Sarvodaya Development Finance", la banque créée par Sarvodaya présente dans tout le pays, dont le but est le soutien aux plus démunis (prêts solidaires à taux réduits, placements rémunérés). 

Au bout d'une petite presqu'île rocheuse, se trouve l'ancien Fort Frederick (construit par les portugais au 17è siècle), et le beau temple hindou Koneswaram perché en haut du Swami Rock, sur une falaise d'une centaine de mètres plongeant dans l'Océan. Ce site serait réputé pour l'observation des baleines, particulièrement de février à novembre. La presqu'île est peuplée de dizaines de cerfs et de daims tachetés qui y vivent en toute liberté, et descendent parfois même jusqu'au centre-ville.

Jeudi 25 février 2016


Petit déjeuner Sri Lankais dans la salle à manger du centre, puis visite du marché des pêcheurs, au bord d'une plage où stationnent sur un bon kilomètre des centaines de barques colorées sur fond d'océan passant du bleu-vert à l'outremer.


  
Je me rends ensuite sur un autre port, situé de l'autre côté du lagon, sur Cod Bay.

Là, se trouvent de plus gros bateaux, stationnés sur plusieurs rangées. Des marins se reposent de leur dernière sortie sur leur embarcation, festival de couleurs, tandis que d'autres démêlent et préparent les filets pour une prochaine fois.


De retour au Centre Sarvodaya, nous partons en visite dans un village de pêcheurs voisin. Nous y sommes accueillis dans une école maternelle Montessori soutenue par Sarvodaya. Plusieurs mères d'enfants sont là avec lesquelles nous discutons. Leur compréhension du tourisme reste très rudimentaire. Avec elles, nous partons pour une rapide visite du village en bord de plage.

3 heures de route vers le Sud, parfois en bord de mer ou de lagon, parfois à quelques kilomètres dans les terres. Déjeuner rapide dans un restaurant rattaché à un temple hindou, à une quarantaine de km de Batticaloa.


Visite du Centre Sarvodaya de Batticaloa. Environ 200 étudiants de l'Université sont actuellement en résidence dans ces installations impressionantes.




Visite d'un premier homestay à la ferme où le propriétaire élève vaches, poulets, pigeons… 100% bio ! 

Arrivés à Batticaloa à la tombée de la nuit.

De là, nous rejoignons le homestay où nous serons hébergés pour 2 nuits. Cette maison appartient à un monsieur de 69 ans, que tout le monde appelle "Appa". 

Nous y trouvons un confort très appréciable, et un goût simple et efficace, en faisant appel aux artisans locaux. Joli jardin agrémenté de 3 paisibles chèvres. Nous sommes ses premiers visiteurs et Appa semble très ému par cette "inauguration". 

A suivre...

Aucun commentaire: